4 ANNÉES D’EXPÉRIENCE AVEC ENCADREMENT

Cette catégorie repose sur la formation et 4 années d’expérience, don une année d’expérience encadrée.Lorsque le candidat a un mentor approprié, on considère que 4 années d’expérience constituent le nombre minimal d’années d’expérience requises pour satisfaire aux exigences de compétence pour l’obtention du titre d’ergonome certifié (e) CCPE.

L’expérience encadrée représente une année d’expérience professionnelle supervisée par une personne qualifiée (c.-à-d. un mentor).

Pour les besoins de la demande sous la catégorie 4 années d’expérience, le mentor doit détenir le titre CCPE ou être membre de l’ACE ou d’une autre société fédérée de l’IEA ou être un ergonome certifié d’un organisme de certification accrédité par l’IEA au moment du mentorat.Le mentor doit, pour le moins, vérifier le travail du candidat de temps à autre et fournir des commentaires et suggestions au besoin.Le mentor n’est pas tenu de porter la responsabilité du travail du candidat. En outre, il n’est pas nécessaire que le mentor soit le superviseur direct du candidat pendant la période d’expérience encadrée.Dans le contexte où le mentor n’est pas son superviseur, le candidat doit s’assurer que ce dernier communique avec son superviseur pour connaître son rendement global au travail.Le mentor n’est pas tenu de travailler pour la même entreprise que celle du candidat.

INFORMATION DESTINÉE AU CANDIDAT

L’expérience encadrée doit avoir lieu une fois que le candidat a satisfait à toutes les exigences de formation établies par le CCCPE. Par conséquent, toute personne souhaitant faire une demande sous cette catégorie devrait présenter une demande pour obtenir le titre d’ergonome associé(e) (EA) en vue de faire évaluer ses compétences de formation par le Comité de certification. Bien que cette démarche ne soit pas obligatoire, cela peut s’avérer risqué de ne pas le faire.

Un stage effectué dans le cadre d’un programme de formation peut compter pour une durée maximale de 3 mois d’expérience encadrée, pourvu que les exigences de formation aient été entièrement satisfaites au moment où cette expérience a été cumulée, et que le stage n’a pas déjà été crédité pour les exigences de formation.

De courtes périodes d’expérience professionnelle acquises sous la supervision de différents mentors peuvent être cumulées afin de satisfaire à l’exigence d’une année d’ETP dans le cadre de l’expérience encadrée. Les témoignages de tous les mentors sont requis. L’année d’expérience encadrée ne doit pas nécessairement précéder les autres années d’expérience professionnelle requises pour la certification.

Afin que l’expérience encadrée soit créditée, le candidat doit démontrer au moins les six compétences obligatoires décrites au Tableau 4. Chacun des mentors doit fournir une attestation du mentor décrivant les compétences du candidat se rapportant aux compétences énumérées au Tableau 4.

Les responsabilités du candidat sont les suivantes :

  • Prendre des notes lors de chaque entretien avec le mentor, et lui faire parvenir ces notes par courriel.
  • Utiliser les notes de rencontre dans le but d’établir l’ordre du jour du prochain entretien.
  • Fournir des travaux au mentor afin qu’il puisse les examiner.

INFORMATION DESTINÉE AU MENTOR

Le mentor doit détenir le titre CCPE ou être membre de l’ACE ou d’une autre société fédérée de l’IEA ou être un ergonome certifié d’un organisme de certification accrédité par l’IEA au moment du mentorat.Le mentor n’est pas tenu de porter la responsabilité du travail du candidat.

Les responsabilités du mentor sont les suivantes :

  • Communiquer avec le candidat au moins une fois par mois pour revoir le travail en cours et offrir des conseils. Bien que les appels téléphoniques et les courriels soient des formes acceptables de communication, il est indispensable de tenir régulièrement des entretiens en tête-à-tête.
  • Réviser les compétences du Tableau 4 avec le candidat lors de la première rencontre afin d’identifier les objectifs que le candidat espère tirer du processus de mentorat. Revoir les objectifs initiaux régulièrement afin de vérifier si ces derniers requièrent des modifications.
  • Utiliser les notes de rencontre préparées par le candidat pour établir un plan d’avancement et vérifier si le candidat progresse.
  • Examiner les travaux fournis par le candidat et fournir des commentaires et des conseils au besoin.

Une fois la période de mentorat terminée, le mentor est tenu de préparer une attestation du mentor couvrant la durée du mentorat, la forme de relation, les dates de rencontre et les rapports de progrès. Cette attestation doit comprendre une description de la façon dont les compétences du Tableau 4 ont été démontrées, ainsi que du moment où celles-ci l’ont été, de même que le niveau de qualité du travail (satisfaisant, moyen, élevé). L’attestation du mentor doit être signée par ce dernier, contresignée par le candidat et acheminée avec le dossier de la demande de certification.

Tous droits réservés © 2016 Canadian College for the Certification of Professional Ergonomists